Odhinn le pendu

Odhinn le pendu

Tempéra à l’œuf sur panneau bois 74 x 92cm

Je suis le Chêne Sacré
Je suis le Cheval Redoutable, mon nom est Yggrdrasil
De mes racines on ne peut percevoir l’insondable origine de ce monde
Dans ma ramure sont suspendues les Runes Magiques étoilées
Je suis Odhinn et je me suis pendu moi-même à l’Arbre de l’Univers
Pour connaître la science des Runes célestes, je suis resté neufs nuits
Suspendu dans le Néant, sans boire ni manger, accroché par un pied
La tête en bas j’ai chanté les Runes poétiques sans succès pour connaître l’avenir
Alors un de mes yeux j’ai sacrifié dans la source de Mimir il est tombé mon précieux
pour que je puisse y boire le divin breuvage et connaître le destin des Hommes
Je suis Odhinn le Magicien Divin qui nourrit les étoiles de mon chant runique
Pour permettre au chêne Sacré de prospérer et aux Hommes de vivre.

L’Edda et le Dieu Odin en peinture